top of page

Recruter : Les coûts d'un poste vacant

Le recrutement est une étape essentielle dans le développement d'une entreprise. Cependant, pour les très petites entreprises, il peut être difficile d'attirer et de retenir des candidats qualifiés pour un de ces postes vacants. Les difficultés de recrutement peuvent avoir des coûts financiers et organisationnels importants.


L'objectif de cet article n'est pas de vous dire comment faire dans pareil situation, chaque cas est unique et il n'existe pas de recette miracle. Néanmoins, bien comprendre le problème et ses mécanismes peut vous permettre d'ajuster positivement votre comportement et vous éviter de foncer dans un mûr.


Coût financier


Le coût financier d'un poste vacant peut être important pour une très petite entreprise. En effet, lorsque l'entreprise n'a pas de personnel en place pour occuper le poste vacant, elle doit souvent faire appel à des ressources externes, telles que des cabinets de recrutement ou des agences intérimaires, pour trouver un candidat qualifié. Heureusement, il existe des aides financières pour lesquelles les TPE sont prioritaires et peuvent en bénéficier assez facilement. Par exemple et pour me faire un peu de publicité, l'état et les OPCO travaillent avec des prestataires qu'ils ont agréés sur la base de la qualité de réalisation de leurs prestations RH. J'en parle bien sûr parce que j'ai la chance d'être prestataire agréé mais aussi parce qu'étonnamment ces aides sont mal connues alors qu'elles sont disponibles et correspondent bien aux situations vécues par les dirigeants de TPE. N'hésitez pas à vous renseigner ça c'est gratuit 😉: https://www.kg-conseil.bzh/aide-financière-dreets-pcrh-opco-tpe-pme


Ces ressources externes peuvent avoir des coûts élevés, en particulier pour les très petites entreprises qui ont des budgets de recrutement limités, il serait dommage d'en priver votre structure et de ne pas profiter d'un besoin en recrutement pour apprendre, consolider et de venir plus performant en matière de management des salariés.


De plus, les entreprises peuvent également être confrontées à des coûts indirects, tels que la perte de productivité ou la perte de ventes, si un poste vacant n'est pas pourvu rapidement, la capacité de production s'en ressent et peut affaiblir voire menacer la santé financière de l'entreprise. Mon conseil est de ne surtout pas reporter le sujet à plus tard. Certes, en tant que dirigeant vous avez d'autres préoccupations et elles sont tout autant légitimes. Pourtant, repousser l'échéance, ne pas prendre le taureau par les cornes est le pire comportement parce qu'il est très rare que les choses s'arrangent d'elles-mêmes.



Coût organisationnel


Le coût organisationnel d'un poste vacant peut également être important pour une très petite entreprise (TPE). Lorsqu'un poste reste vacant pendant une période trop longue, cela peut avoir un impact négatif sur les autres employés de l'entreprise. Ils peuvent être contraints d'assumer des tâches supplémentaires pour compenser le manque de personnel. C'est souvent dans ces moments-là qu'arrivent les accidents, les incidents et les arrêts maladie.


Cela peut également entraîner une baisse de leur motivation et de leur productivité. Certains seront tentés d'aller voir ailleurs et pourrait décider de quitter l'entreprise. Les dernières années nous montrent très clairement que les conditions de travail, la qualité de vie au travail, l'équilibre vie pro / vie perso sont devenus des critères centraux de la fidélisation des salariés. Gard à l'employeur qui n'y prête pas suffisamment attention, un cercle vicieux peut être très rapide à s'installer avec des effets en cascade qu'une TPE ne peut malheureusement que difficilement surmonter.


Ce n'est pas nouveau, les dirigeants connaissent bien ce risque, mais quid de son évaluation et de son impact réel pour l'entreprise ? Même si vous estimez à raison que vos salariés vous sont fidèles et loyaux, oseront ils venir vous en parler directement ? Le plus souvent signale sont intention de quitter la boîte seulement après avoir trouver leur nouvel emploi, il ne vous reste plus que la durée du préavis entre 15 jours et 3 mois selon les cas pour vous retourner et réagir


En outre, le manque de personnel peut également affecter la qualité du service délivré à la clientèle et ternir la réputation de l'entreprise. Ce qui ne devrait être qu'un passage à vide temporaire se transforme en "Bad buzz" dont les conséquences commerciales peuvent durer plusieurs mois voire plusieurs années, internet à une mémoire d'éléphant !


Surmonter les difficultés de recrutement


Le marché de l'emploi a beaucoup évolué, en 2020 avec la crise du COVID beaucoup d'employeurs ayant des difficultés à embaucher ont modifié leur façon d'aborder le marché de l'emploi. Aujourd'hui, recruter demande de développer une approche compétitive et de se mettre en concurrence avec les employeurs partageant votre marché du travail. Finie l'époque où il suffisait de diffuser une offre d'emploi pour recevoir quantité de candidatures, aujourd'hui, sans stratégie claire pour attirer les profils que vous recherchez, vous n'obtiendrez pas de bons résultats.


Face à la difficulté réelle à réussir son recrutement aujourd'hui, il existe des leviers que les TPE peuvent mettre en place pour attirer des candidats qualifiés.

Voici quelques repères incontournables en matière de recrutement :

  1. Connaitre précisément son besoin, fiche de poste à jour, profils candidats bien définit, offre d'emploi attractive et rédigée de façon optimisée.

  2. Développer une marque employeur forte : En développant une marque employeur forte, une entreprise peut attirer des candidats qui partagent ses valeurs et sa culture d'entreprise. Pour développer une marque employeur forte, une entreprise doit être transparente quant à ses valeurs, ses objectifs et sa mission.

  3. Utiliser les réseaux sociaux : Les réseaux sociaux peuvent être un moyen efficace de trouver des candidats qualifiés. Les entreprises peuvent utiliser des plateformes telles que LinkedIn ou Twitter pour publier des offres d'emploi et pour communiquer avec des candidats potentiels.

  4. Offrir des avantages supplémentaires : Les très petites entreprises peuvent offrir des avantages supplémentaires pour attirer des candidats qualifiés. Ces avantages peuvent inclure une flexibilité dans les horaires de travail, des formations ou encore des primes pour la performance.

  5. Faire appel à son réseau personnel : Les entreprises peuvent également faire appel à leur réseau personnel pour trouver des candidats qualifiés. En effet, les amis et les connaissances, mais aussi les clients, les fournisseurs et les partenaires peuvent être une source de références de qualité.

  6. Créer les conditions d'une expérience candidat réussie, faire en sorte que les candidats se sentent reconnus, respectés : répondre à chaque candidature, organiser des entretiens d'embauche positifs, définir un parcours d'intégration, etc.

Mais attention, il y a un ordre des choses à respecter. Recruter sans avoir mis de l'ordre dans son management ou dans son organisation du travail risque de vous exposer à des échecs ce qui est fatigant et décourageant. Avec un peu de chance et d'obstination vous trouverez peut être la perle rare, mais quelle sera alors de votre capacité à la retenir chez vous ?

Trop souvent encore, le dirigeants de TPE qui me confient une mission de recrutement ont attendus plusieurs échecs répétés avant de décider de se renseigner et découvrir qu'ils n'avaient pas su s'adapter suffisamment rapidement aux évolutions de leur marché du travail. Il est possible d'intervenir après plusieurs échecs mais c'est plus difficile notamment parce que les effets négatifs sont déjà là et qu'il faut alors les déconstruire pour mieux repartir.


Conclusion


En conclusion, les difficultés de recrutement peuvent avoir des coûts financiers et organisationnels importants, il ne faut pas les sous-estimer. Investir dans le recrutement et la fidélisation de ses salariés peut sembler contre-intuitif lorsque l'on traverse une période difficile. Cependant, ne pas agir peut se comparer à chauffer une maison mal isolée ou aux fenêtres grandes ouvertes, attention à la facture !


En développant une marque employeur forte, en utilisant les réseaux sociaux, en offrant des avantages supplémentaires et en faisant appel à son réseau personnel, les entreprises peuvent attirer et retenir des candidats qualifiés et motivés !


N'hésitez pas à vous renseigner, même si la gestion des ressources humaines peut, sous certains aspects, apparaitre comme un "casse tête" que l'on ne parvient pas à résoudre, des aides existent et elles fonctionnent !


Recruter coute cher

댓글


bottom of page